Il ressort d’une étude du Conseil supérieur du notariat qu’un appartement mal noté sur le plan énergétique perd de 3 à 9 % de sa valeur. La décote peut aller jusqu’à 18 % pour une maison. Les prix varient moins dans les zones tendues, comme Paris et sa proche banlieue.

L'étiquette énergétique d'un logement a une influence sur son prix. Elle varie en fonction de sa taille, de sa localisation et selon qu'il s'agit d'un appartement ou d'une maison.

La qualité énergétique d’un appartement ou d’une maison influe sur son prix de vente… mais de façon aléatoire, selon sa taille ou sa localisation. C’est ce qui ressort de l’étude du Conseil supérieur du notariat publiée ce mardi sur « la valeur verte des logements en France métropolitaine ». Une étude qui tombe à pic alors que le gouvernement vient de détailler les modalités de son dispositif d’aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov’ .

Source Les Echos

Categories:

Tags:

Comments are closed